20 ans de Regards

affiche regard.jpg20 ans ! Le bel âge. Celui de la jeunesse. Mais aussi celui de la maturité. Les rencontres de photographie Regards fêtent, cette semaine, leur vingtième anniversaire. Vingt balais ! Un bail !
Née à Villeneuve-la-Rivière dans les P.-O en 1991, la manifestation a aujourd'hui trouvé sa vitesse de croisière avec deux autres points d'ancrages désormais situés à Saint-Estève (Théâtre de l'Etang) et Perpignan (Maison de la catalanité).
Au fil des ans, les organisateurs ont réussi le pari de développer leur propre identitié tout en restant fidèles à un certain nombre de grands principes qui avaient, à l'époque, prévalu à la création du festival. A savoir : la promotion d'une photographie d'auteurs, pas forcément connus du grand public, sans doute "moins racoleuse ou spectaculaire" qu'ailleurs ; mais – indéniablement !- "porteuse de création, de sentiments, d'esthétisme, d'authenticité et d'émotion".
Des rencontres où le mot convivialité n'est pas un vain mot. En atteste, cette invitation à la déambulation dans les rues de Villeneuve-la-Rivière qui, pour l'occasion, ré-ouvre les portes de ses anciennes caves, écuries et autres lieux de caractère du village. En attestent, les commentaires des photographes, effectués in-situ, dans ces espaces d'expo étonnants. En atteste, cette soirée (samedi 4 juin) de projection en plein air intitulée "images en vins et musique" et qui réunit traditionnellement depuis l'origine, public, photographe, vignerons et musiciens.
Pour cette 20e édition (2 au 12 juin), le Festival met à l'honneur cinq photographes aux parcours sans véritables points communs. Hormis celui de la sincérité dans l'engagement.
Luc Merdinal a ainsi posé son oeil sur la tempête Klaus au travers de désarçonnantes images panoramiques, de plus d'un mètre de long, contre-collées sur aluminium.
Myriam Ruisseau est quant à elle partie sur les traces des Terres ibères.
La Galerie Fotonauta présente pour sa part le travail méthodique du Barcelonais Ferran Marti qui met en scène deux couples (la mariée et son père et la mariée et son mari) dans une voiture - avant et après - la cérémonie.
Changement d'atmosphère avec Olivier Valsecchi qui s'approprie les corps des autres pour composer de mystérieux autoportraits dans lesquels il ne figure pas physiquement (sic).
Marion Lefebvre, de son côté, propose une série photographique intitulée Cerbères, réunissant sur la même image deux clichés représentant un personnage en situation à un "paysage".
Histoire de donner un éclat un peu particulier à cet anniversaire, Regards revient, par ailleurs, sur ces 20 ans de photos avec une rétro; remet en scène ses Collections portraits et paysages et rend, enfin, hommage aux élèves de l'école de Villeneuve-la-Rivière.

Demandez le programme

- Jeudi 2 juin

18h: vernissage exposition. Saint-Estève - Théâtre de l’Étang.
20h30: «balade photographique ». Villeneuve de la Rivière.
Les photographes exposants commentent leurs images, in-situ.
Départ : Espace Jean Noé.

- Vendredi 3 juin

Perpignan - Maison de la Catalanité ( rue du Bastion St-Dominique). 19h: vernissage des expositions. 20h30: projection autour de Ferran Marti présenté par la galerie Fotonauta. Barcelone.

- Samedi 4 juin

Villeneuve de la Rivière. 19h: vernissage de l’exposition: «regards de 20 ans» Ancienne mairie. 20h: «images et vins en musique». Photographes, vignerons et musiciens réunis pour une soirée en plein air. Musique et dégustations de vins d’excellence du Roussillon dans les salles d’exposition. 22h: projections des invités du 20ème anniversaire Jardin nouvelle mairie.

Écrit par Jean-Luc Bobin Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.