27/07/2011

La fille à la contrebasse


Corps de déesse. Chevelure de feu. Regard de braise. Doigts d'airain. Voix de velours.
Ainsi est Esperanza Spalding.
Une artiste phénoménale.
Contrebassiste surdouée, Esperanza a le jazz à fleur de peau.
Chef d'orchestre à 15 ans, elle entre au Berklee College of Music de Boston à 16 ans et en deviendra, à 20 ans, le plus jeune professeur.
En tournée cet été en Europe au sein du Global Gumbo all Stars, chaperonné par Quincy Jones en personne, la musicienne américaine a, ce soir-là, enflammé le public du Festival Castell de Peralada dans un numéro d'impro solo à tomber à la renverse.
On s'en est d'ailleurs toujours par relevé...

© J.-L.B / Peralada / Juillet 2011 

19:26 Écrit par Jean-Luc Bobin dans DECLICS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : esperanza spalding, jazz, quincy jones, festival castell de peralada | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.