26/10/2011

Un cadavre dans les rues de Dublin

cadavre.jpg


Effervescence autour de la vieille usine Jameson implantée depuis le 19e siècle dans le centre de Dublin.
Des travaux de réfection de la chaussée ont transformé le quartier en chantier à ciel ouvert.
Sous l'oeil médusé de badauds en goguette deux flics irlandais montent la garde devant une tranché éventrée. En bas, un type en gilet vert fluo, creuse méticuleusement le sol à l'aide d'une petite truelle en acier. Il vient de mettre à jour deux fémurs.
Contenue derrière les barrières, la foule n'en perd pas une miette. Incrédule.
Oh my God !
Un cadavre.
Quel est-il ? Que fait-il là ? Récent ou plus ancien ? Meurtre ou mort naturelle ?
Sherlcok Holmes, Hercule Poirot et miss Marple mènent l'enquête et se perdent en conjectures.
Question au type au gilet fluo qui s'avère être archéologue :

" Vous avez pu dater ces ossements humains ? "
Réponse : " compte tenu des fragments d'objets retrouvés à proximité, le squelette daterait du 16e siècle. L'église située juste à côté attesterait du fait qu'il devait sans doute y avoir ici un ancien cimetière ".

Ben voilà !
Affaire classée.
Suffisait de demander....  

ESCAPADE DUBLINOISE: VOIR LE DIAPORAMA >>>

© J.L.B / Dublin / Octobre 2011 

19:39 Écrit par Jean-Luc Bobin | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dublin, irlande, eire, cadavre, squelette, polie, policier | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | |  Imprimer | Pin it! | | |

18/10/2011

Egypte : le désert... touristique

Egypte-montage.jpg

A l'instar de la Tunisie les touristes ont déserté l'Egypte.
La révolution du 25 janvier dernier a eu pour conséquence directe de clouer à quai l'impressionnante noria de bateaux croisière qui, depuis des décennies, descendaient et remontaient le Nil entre Louxor et Assouan dans les deux sens. Les récents affrontement du Caire entre coptes et musulmans, ainsi que la persistance de mouvements fondamentalistes dans le centre du pays, risquent, désormais, d'être fatal à un secteur économique crucial pour le rétablissement de la démocratie. Pas de quoi néanmoins de sombrer dans la paranoïa ambiante.
Sur son site internet le Ministère français des Affaires étrangères confirme "que les séjours dans les grands centres touristiques ne posent pas de problème. La zone de la Mer Rouge connaît une situation normale, de même que les villes de Louxor et d’Assouan. Il n’y a donc pas d’objection à s’y rendre par voie aérienne". Les déplacements routiers, en particulier en Moyenne Egypte, sont en revanche déconseillés. "Suez et ses environs ont régulièrement connu des regains de tension : récemment, des routes d’accès à la ville ont été coupées à deux reprises". La zone du Nord Sinaï (à l’exception de Taba) est quant à elle le théâtre de troubles récurrents. Les récents incidents du 18 août 2011 à la frontière israélo-égyptienne incitent à une attitude de vigilance. "Ces régions doivent être évitées", préconise le ministère.
Pourquoi donc ne pas profiter des prochaines vacances de la Toussaints pour partir à la découverte du Pays des Pharaons ?
Les agences de voyages proposent des séjours à prix cassés. Les bonnes affaires fleurissent sur le net.
Une occasion inédite de descendre le Nil en felouque, en sandal ou en bateau à aube; et l'assurance de visiter les tombeaux de la vallée des Rois en toute quiétude.
Presque comme lorsque l'archéologue Howard Carter mettait à jour la sépulture de Toutânkhamon en 1922 ! C'est dire...

DIAPORAMA >>>
VIDEO >>> 


© J.-L.B / Egypte / Septembre 2011 

17:05 Écrit par Jean-Luc Bobin dans ACTU | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : egypte, nil, assouan, louxor, pharaons | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | |  Imprimer | Pin it! | | |