21/04/2012

Réflexion

Perpignan, Maillol, statue, hôtel de ville

A quoi peuvent-elles bien penser, les muses Perpignanaises d'Aristide Maillol ?
Impassibles, elles restent de marbre.
Rodin occuperait-il à ce point leur esprit au point d'en imiter l'attitude ?
Rien ! Elles ne diront rien sur le sujet.

Pas même en catalan.
Pas même à l'occasion de la préparation d'une réception offerte dans le patio de l'hôtel de ville pour fêter la Sant Jordi. La belle Méditerranée aux formes girondes n'est pas encore prête de dévoiler son secret.
Mais le sera-t-elle un jour ? Rien n'est moins sûr.
Et c'est sans doute bien mieux ainsi...

© J.-L.B / Perpignan / Avril 2012

17:55 Écrit par Jean-Luc Bobin | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.