22/08/2012

Tout ce qu'il faut savoir de l'édition 2012 de Visa pour l'image

Visa pour l'image, photojournalisme, Perpignan, photoClic-clac : clap sur la 24e édition du festival Visa pour l'image.
Du 1er au 16 septembre Perpignan va une nouvelle fois devenir, 15 jours durant, la capitale mondiale du photojournalisme.
Le scénario est aujourd'hui bien rodé. Avec comme temps fort une vingtaine d'expositions consacrées à des sujets incroyables, émouvants, dérangeants.  Des histoires poignantes. Des reportages souvent jamais vus ailleurs.
Mais Visa pour l'image, c'est aussi des soirées de projection mémorables dans le cadre somptueux du Campo Santo. Et aussi des  remises de prix, des rendez-vous, des conférences, des rencontres et des échanges à tout va sur l'avenir d'une profession de plus en plus fragilisée.
L'anecdote est de Jean-François Leroy, le directeur du festival. Il l'évoque dans son édito du dossier de presse  de la manifestation. Fin avril 2011, un directeur de la photo est viré du journal dans lequel il travaille. Motif invoqué par le DRH : "Ton métier n'existe plus". Il engage à sa place un jeune iconographe payé au SMIC. Raison avancée : "Parce que on a pas besoin d'un mec qui connaissent toute l'histoire de la photo".
Affligeant !
Ca veut dire quoi déjà DRH ? 

DECOUVREZ EN AVANT-PREMIERE LES PREMIERES IMAGES >>>

RETROUVEZ LE DOSSIER DE PRESSE COMPLET DE  l'EDITION 2012 >>>

19:05 Écrit par Jean-Luc Bobin dans ACTU | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.