10/01/2013

Cocotte

usap, rugby, cocotte

© J.-L.B / Perpignan, Stade Aimé-Giral / Janvier 2013

Dans le bréviaire animalier du jargon rubystique aux métaphores fleuries, on affuble cette phase de jeu du nom de "cocotte".
Préféré à "poulette", jugé sans doute trop familier et à "gallinacée", trop littéraire, le qualificatif désigne ni plus ni moins ce que les anglo-saxons appellent plus vulgairement un "maul".
But de la manoeuvre ? Garder le ballon bien au chaud, planqué-plaqué sous le ventre et, enlacés bras-dessus-bras-dessous; s'en aller châtier la mêlée d'en-face en poussant des gloussements de coqs.
Face à l'USAP, les Girondins de Bègles, qui avaient décidé de ne pas mettre tous leurs oeufs dans le même panier, ont usé et abusé de la technique. En vain ! Puisqu'à l'arrivée, ils furent défaits sur le fil.
Mais non sans avoir, au préalable, donné aux catalans une sacrée chair de poule et de grosses sueurs froides...

19:44 Écrit par Jean-Luc Bobin dans SPORT | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : usap, rugby, top 14, perpignan, ballon, cocotte, maul | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.