18/02/2011

Deux minutes d'arrêt

 gare,narbonne,train,quai,horloge,heure,sncf

Intérieur jour : extérieur nuit : entre chiens et loups.
Une gare. Deux minutes d'arrêt. Attention au départ.
Un quai. Déserté. Lugubre et venté. L'est l'heure.
D'y aller.
D'filer.
D'reprendre en accéléré la marche forcée du temps ! 

© J.-L.B / Narbonne / Février 2011

 

15:03 Écrit par Jean-Luc Bobin dans DECLICS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : gare, narbonne, train, quai, horloge, heure, sncf | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | |  Imprimer | Pin it! | | |

05/02/2011

Mourir à Bénarès

 C'est une ville en dehors du temps. L'une des plus anciennes d'Inde. Une ville sacrée. Une mégapole de plus de 3 millions d'habitants. Une ville à la toponymie chantante. Bénarès, Vârânasî, Kâshî : trois mêmes noms pour une ville sainte. C'est une ville où l'on vient mourir. Une cité de fin du monde où y est transcendé le passage de vie à trépas.

Pour les hindous, s'y faire incinérer c'est pouvoir enfin rompre avec le cycle des réincarnations pour accéder au Nirvana. 
Déambuler le long des ghâts, ces immenses escaliers en pierre qui plongent dans les eaux troubles du Gange, est un authentique choc. Une décharge sensorielle qui ne laisse pas indemne.
De l'aube au couchant, une foultitude d'hommes, de femmes, d'enfant et vieillards y vient manger, prier, s'y immerger, s'y laver. 
Dans le brouhaha lancinant des clochettes et percussions accompagnant les incantations des prêtres, la vision des crémations ajoute au trouble.
Dans l'odeur âcre des bûchers et des fumées d'encens, Bénarès, ville poubelle à ciel ouvert que disputent aux Etres humains, vaches rats et chiens, vous prend alors subitement à la gorge.
Une étreinte puissante, oppressante et bouleversante qui laisse nécessairement aux tréfonds de l'âme comme une empreinte indélébile.

© J.-L.B / Bénarès / Novembre 2009 

 

19:30 Écrit par Jean-Luc Bobin dans DECLICS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : inde, bénarès, varanasi, hindhou, hindhouisme, religion | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | |  Imprimer | Pin it! | | |

15/12/2010

Cap vers le Cap vert

cap vert,îles,vacances,archipel,cesaria evora,plages,océan atlantique,portuguais

C'est un archipel paumé en plein océan Atlantique. Un chapelet d'îles surgi de nulle part. Un bout de terre mi-africaine mi-brésilienne située au large Sénégal et de la Mauritanie. Une excroissance sucrée-salée ballottée au gré de l'humeur bougonne des alizés.

Là, on y parle un créole mâtiné de portugais. On y chante la morna, l'expression de ce " désir intense pour quelque chose que l'on aime et que l'on a perdu " sur les chemins de l'exil.
Là-bas, on y adule Césaria Evora qui est aujourd'hui devenue la plus illustre ambassadrice de ce pays oublié de tous.
Ici, loin des soubresauts du monde, la vie y est dure. Parfois injuste. C'est un paradis perdu adossé  à des plages émeraudes, échouées, là, sur ces roches sombres nées de l'union torride entre déserts et volcans. Elles se nomment Brava, Fogo, Santiago, Maio, Boa vista, Sal, São Nicolau, Santa Luzia, São Vicente et Santo Antão. Sont toutes différentes. Mais pourtant si proches. Dix entités singulières qui constituent le Cap vert.
Le tourisme constitue pratiquement l'unique ressource touristique de cette ancienne colonie lusitanienne indépendante depuis 1975.
Destination soleil par excellence en plein coeur de l'hiver, le Cap vert est aujourd'hui devenu l'un des " spots " les plus prisés des amateurs de planche à voile et de kite-surf.
Petit aperçu en images.

© J.-L.B / Décembre 2010 

19:48 Écrit par Jean-Luc Bobin dans DECLICS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cap vert, îles, vacances, archipel, cesaria evora, plages, océan atlantique, portuguais | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | |  Imprimer | Pin it! | | |

18/11/2010

Soudure à l'arc dans le ciel des P.-O

arc-en-ciel-1.jpg

Sur la palette céleste du Grand Ordonnateur, un facétieux nuage noir s'en est venu brumiser sa pimpante boîte à malice de karandach.
Spectre...aculaire !!!
© J.-L.B / Perpignan / Haut-Vernet/ 16-11-2010


17:08 Écrit par Jean-Luc Bobin dans DECLICS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ciel, nuage, arc-en-ciel, pyrénées-orientales, spectre lumineux | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | |  Imprimer | Pin it! | | |

26/10/2010

Rêve brisé

goeland-1.jpg

Il se rêvait albatros, il est né Goéland.
Il aspirait à voguer vers le grand large. Il cabote désormais en Méditerranée.
Il aurait voulu défier la furie colérique du tourment des Océans. Il louvoie, aujourd'hui, dans les artefacts chaotiques d'une tramontane asphyxiée.
Jonhatan a perdu en vol ses chimères les plus folles. Mais n'en nourrit aucune acrimonie.
Et poursuit assidûment son destin, de l'aube au couchant, dans un petit bout d'coin d'ciel du pays catalan.

© J.-L.B / Octobre 2010/ Crique de l'Ouille, du côté du Racou.


19:28 Écrit par Jean-Luc Bobin dans DECLICS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : goéland, oiseau, méditerranée, catalogne, vol, envol | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | |  Imprimer | Pin it! | | |

11/10/2010

Tempête de mousse sur les plages du Barcarès

tempete-mousse.jpg

Journée du blanc un après-midi d'alerte orange sur le littoral catalan. Mare Nostrum, d'humeur facétieuse et piquée d'une subite envie d'organiser une soirée mousse sur le dance-floor des plages du Barcarès, provoque une insolite tempête de neige-embrun du plus belle effet. 16h00, Lundi 11 octobre 2010.
© J.-L.B

 

19:07 Écrit par Jean-Luc Bobin dans DECLICS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pyrénées-orientales, le barcarès, plage, vagues, mousse, embruns, vent | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | |  Imprimer | Pin it! | | |

10/10/2010

Les surfeurs de Collioure bravent l'alerte orange décrétée sur les P.-O

Dimanche 10 octobre 2010. 15h00. Baie de Collioure. Bulletin d'alerte orange décrété par météo France dans 11 départements méridionaux. C'est la grande lessive dans la Grande bleue  !!!
Rien à envier à Hossegor, Biarritz ou Lacanau !!!!
© J.-L.B

18:45 Écrit par Jean-Luc Bobin dans DECLICS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : surf, collioure, tempête, vagues, pyrénées-orientales, alerte orange, météo | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | |  Imprimer | Pin it! | | |

29/09/2010

Incursion psychédélique dans l'univers arc-en-ciel du Centre du monde

Décrétée en son temps Centre du monde par le pape du surréalisme, la gare de Perpignan et ses abords amorcent depuis plusieurs mois déjà une mue spectaculaire. Aujourd'hui à l'état de chrysalide, l'antique et pseudo dalinien noeud ferroviaire est cette fois bel et bien sur le point de basculer dans la quatrième dimension. Trois dates au moins à retenir. Trois rendez-vous à prendre en compte dans la (longue !) liste de ceux qui ont jalonné l'histoire (mouvementée !) de la ligne TGV entre Paris et Barcelone. Le 11 décembre 2010 un premier train empruntera très officiellement le tunnel du Perthus entre Figueres et Perpignan. Et c'est le lendemain, le 12, que sera commercialisé par la SNCF le voyage entre Paris et la capitale de l'Alt Empurda. Rien de très précis pour l'instant. Le service com de la "Seuneuceufeu" reste pour l'heure assez discret sur le sujet. Aucune info sur les tarifs et les horaires. Seule certitude : il y aura - dans un premier temps du moins - deux allers-retours quotidien. Troisième date enfin : le 30 novembre.
C'est ce jour-là que sera coupé le ruban d'El Centre del Món, le méga complexe
de 27 500 m² qui abritera bureaux et centres commerciaux à proximité de l'hôtel d'Agglo. Les travaux vont aujourd'hui grand train. Il n'est qu'à flâner, le nez en l'air, aux abords du boulevard Saint-Assicle, pour voir à quel point la métamorphose est impressionnante. Un vrai feu d'artifice architectural et pyschédélique qui, avec le futur théâtre de l'Archipel conçu par Jean Nouvel, fait définitivement entrer Perpignan la Catalane dans le wagon de la modernité.

© J.-L.B / Septembre 2010

18:23 Écrit par Jean-Luc Bobin dans DECLICS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : perpignan, gare, tgv, architecture, centre du monde, dali | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | |  Imprimer | Pin it! | | |

19/09/2010

Le camp de la honte et du mépris

Un no man's land battu par les vents. Un coin de nulle part aux confins de l'absurde. Une terre âpre, délavée par le sang et les larmes. L'enfermement pour tout horizon. Et l'exclusion pour unique prison. C'est ici, dans les soubassements répugnants de la honte, que furent internés plusieurs centaines de milliers d'hommes, de femmes et d'enfants.
De 1938 à 1970, le camp Joffre de Rivesaltes "hébergea" tour à tour - ce qu'un décret pris le 12 novembre de la même année qualifiait communément d'"étrangers indésirables" - Espagnols sur les chemins de la Retirada, Juifs ou Tziganes sur ceux de l'Exil.
Les 42 hectares de cet ilot F furent ensuite transformés en "centre national de rassemblement des Israélites", "centre de séjour surveillé", "Dépôt n° 162 de prisonniers de guerre de l'Axe" et, à partir de 1962, lieu de "cantonnement" de milliers de harkis et leurs familles ayant fui l'Algérie. Voués pendant des années à être détruits, les vestiges de ce camp du mépris sont aujourd'hui transformés en lieu de mémoire.
L'îlot F exhibe désormais au grand jour ses plaies béantes, ses cicatrices profondes et ses balafres absurdes. A l'occasion des journées nationales du Patrimoine, le Conseil général des Pyrénées-Orientales a entrepris, l'espace d'un week-end, de raviver la flamme vacillante du souvenir à travers diverses manifestations. Histoire de ne pas oublier les stigmates de ces douloureux épisodes du passé. © J.-.L.B / Rivesaltes/ Septembre 2010

19:41 Écrit par Jean-Luc Bobin dans DECLICS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : camp de rivesaltes, retirada, enfermement, réfugiés espagnols, harkis, juifs, tziganes | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | |  Imprimer | Pin it! | | |

16/08/2010

Zapping

statue-1.jpg

Rien à y faire derrière le rideau de fer !
Comme un mur d'images croisées à la dérobée et à la nuit tombée. Le rai d'un néon dans une vitrine. Objets inanimés, zappés figés dans d'étranges lucarnes désincarnées, avez vous donc une âme ?
Un buste d'empereur romain, au regard étrangement vide, règne sur cet univers de pacotille. Vite : presser le pas. Changer de trottoir. Et aller voir ailleurs. Percer d'autres mystères urbains avant que ne s'en vienne pointer l'aube, de retour de maraude.

© J.-L.B /In the city / Juin 2010.

 

19:42 Écrit par Jean-Luc Bobin dans DECLICS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : vitrine, rideau, buste, empereur romain, brocante, ville, objets | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | |  Imprimer | Pin it! | | |

05/08/2010

Souterrain

Souterrain.jpg

Un boyau obscur. Six mètres sous sous terre, sous la chaussée asphaltée, par une chaude matinée d'été. Un souterrain. Mystérieux. Vaste et ouvragé. Relique d'un vestige historique oublié, aux accès depuis des années condamnés. Progression à tâtons en terrain inconnu. Nuit noire en plein jour. Dans l'eau et la gadoue jusqu'au genoux. Puis, soudain, le faisceau tremblant d'une lampe caresse les courbes girondes de la voûte en cayrous. Le temps s'est arrêté. Comme figé dans son reflet.. Fragile silence tout juste perturbé par la chute métronome d'une gouttelette de cristal froissant l'onde vagabonde. Tandis que là haut, à six mètres au-dessus des têtes, l'avenue Carsalade du Pont, n'en finit pas de bruisser des brouhahas de la ville...
© J.-L.B / Perpignan / Août 2010

19:14 Écrit par Jean-Luc Bobin dans DECLICS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : souterrain, perpignan, reflet, spéléologie, obscurité, exploration | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | |  Imprimer | Pin it! | | |

02/06/2010

Epilogue

Instant T.  A la seconde près. Liesse et tristesse entremêlées. Jour de gloire. Crépuscule d'une nuit. Là, ou quand-comment les sentiments s'inversent. La victoire en déclamant. La défaite en déchantant. Des visages en vis à vis. Des regards en trompe-l'oeil. Au cris de joie, répondent des sanglots dans la voix. L'oeil pétille. L'iris s'humecte. Des larmes percent. De joie. D'affliction. Clermont tient sa revanche sur Perpignan. Rendez-vous est pris. A dans un an. Pour la ter des ders... © J.-L.B

Samedi 29 mai 2010. Paris. Stade de France. Finale du Top 14 de rugby. 22h30. Clermont ravit le titre de champion de France à Perpignan.

16:44 Écrit par Jean-Luc Bobin dans DECLICS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : usap, rugby, perpignan, clermont, joie, tristesse, supporters | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | |  Imprimer | Pin it! | | |

30/05/2010

Bonsoir tristesse

29/05/2010. Paris. Stade-de-France. 22h51. Finale du Top 14.Clermont : 19 - USAP : 6. Après s'être écroulé en pleurant à chaudes larmes dans les bras de ses partenaires au coup de sifflet final, Robin Tchale-Watchou, le vaillant guerrier du pack catalan, vient chercher du réconfort auprès des siens. © J.-L.B

16:15 Écrit par Jean-Luc Bobin dans DECLICS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rugby, usap, top 14, tchale-watchou | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | |  Imprimer | Pin it! | | |

29/05/2010

Un TGV pour Paris

usap-tgv.jpg

7h30. 29/05/2010. Gare de Montpellier Saint-Roch. Trois minutes d'arrêt. TGV Perpignan-centre-du-Monde-Paris-gare-de-Lyon. Destination Stade de France. Finale du Top 14- USAP-Clermont. La journée s'ra longue !!!! © J.-L.B.

08:14 Écrit par Jean-Luc Bobin dans DECLICS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : usap, rugby, supporter, train, tgv | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | |  Imprimer | Pin it! | | |

27/05/2010

Voltige

Base aérienne de Salon-de-Provence. 26 mai 2010. Lancement officiel de la saison de meetings de la Patrouille de France. © J.-L.B

19:53 Écrit par Jean-Luc Bobin dans DECLICS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : patrouille de france, paf, aviation, alpha-jet, avion, aéronautisme | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | |  Imprimer | Pin it! | | |

26/05/2010

PAF

forêt-1.jpg

Un Long courrier croise la route des Alpha-jets de la PAF dans le ciel de Provence. Base aérienne de Salon-de-Provence. Mercredi 26 mai. Début de la saison des meeting 2010 pour la Patrouille de France qui, après six mois d'entraînements intensifs, a été autorisée par le chef d'Etat-major de l'Armée de l'Air à prendre son envol pour 4 mois de meetings à travers l'Europe. Un ballet aérien proprement époustouflant, orchestré cette année par un nouveau leader en la personne de Virginie Guyot, la première femme de l'histoire à intégrer l'équipe des Top gun tricolores. © J.-L.B

19:45 Écrit par Jean-Luc Bobin dans DECLICS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paf, patrouille de france, salon de provence, avion, aviation | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | |  Imprimer | Pin it! | | |