14/05/2013

Augure

Hirondelle, printemps, météo, noir, oiseaux, ciel, gris, orage

© J.-L.B / Escaro / Mai 2013

Orage ô désepoir !

Une

hirondelle

ne 

fait

-  décidément  -

plus

le

printemps.

16:30 Écrit par Jean-Luc Bobin dans DECLICS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : hirondelle, oiseau, météo, gris, noir, orage, temps, ciel | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | |  Imprimer | Pin it! | | |

12/03/2013

Blancs en neige

canigou

© J.-L.B / Escaro / Mars 2013

Saupoudré de sucre vanillé ; battu par les vents ; monté en neige : le Canigou avait ce jour-là pris allure pâtissière.
On y aurait bien laissé trainé un doigt gourmand s'égarer dans la crème fouettée.
Mais.
Mais.

!!!
(...)

19:42 Écrit par Jean-Luc Bobin dans DECLICS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : canigou, montagne, pyrénées, escaro, nuages, météo, ombre | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | |  Imprimer | Pin it! | | |

04/02/2013

Froid dehors, chaud dedans

paris,musées,grand palais,hopper,joconde,louvres,musée d'orsay,musée du quai branly,caveau de la huchette,quartier latin,jazz 

© J.-L.B / Paris / Janvier 2013

Hiver, nom masculin.
Sens :  Saison la plus froide de l'année. Elle dure du 21 décembre au 21 mars. Anglais : winter.

(...)
"L'hiver est un printemps qui s'ignore."
 Henry de M
ontherlant

07/01/2013

Le cavalier des alizés

Goéland, oiseau,

© J.-L.B / Crique de Porteils / Janvier 2013

D'un battement d'aile, il a soudainement changé de courants ascendants.
Dans l'éther bleuté, limpide; là-haut, au-dessus de la falaise qui surplombe la mer entre Collioure et le Racou, il chevauchait les alizés d'une allure altière. Fier. Mais sans arrogance. Simplement rebelle. Libre. Toisant les mesquineries d'ici-bas avec dédain.
Il resta ainsi, de longues secondes, presque immobile, observant la futilité des hommes.
Puis, lassé de tant d'indigence spirituelle, reprit son vol.
Son cri braillard déchira le silence.
Un virage serré sur la gauche, un grand plongeon dans le vide, il survolait à présent les flots, filant comme le vent conquérir l'horizon.

 

 

19:46 Écrit par Jean-Luc Bobin dans DECLICS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : collioure, le racou, criques de porteils, goéland, oiseaux, méditerranée, pyrénées-orientales, côte rocheuse | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | |  Imprimer | Pin it! | | |

24/12/2012

Le jour d'avant l'après à Bugarach

Bugarach, fin du monde, 2012, éolienne, environnement, communautés, énergies renouvelables,

© J.-L.B / Bugarach / 21 décembre 2012

L'apocalypse a bien eu lieu à Bugarach.
Une fin du monde aux allures de tsunami médiatique en plein coeur des Corbières.
Images surréalistes que ces cohortes hirsutes d'extra-terrestres pissent-copies, femmes troncs des jités-tévés, baguenaudeurs des micros, zoomeurs vidéo et perches-mens capteurs de sons, venus, ici, comme on visite un zoo.
Scènes humiliantes que ces habitants coursés dans les rues, harcelés, agressés jusque dans leur chez-soi dans un tourbillon indécent de propos obscènes et de mots formulés à l'emporte-pièce.
Bugarach, le jour d'avant l'après, n'était alors plus qu'un champ de bataille dévasté.
Où seuls quelques survivants affichaient ostensiblement leur mépris à l'égard de ces envahisseurs du troisième type. Indifférents à l'agitation ambiante, drapés dans une dignité que nul n'aurait pu être en mesure de leur bafouer.
En ce 21/12/12, à la croisée de l'avant et de l'après, Bugarach, clamait malgré tout à la face du monde entier, son désir à (re)vivre harmonieusement en paix.

Qu'ainsi soit-il !

18:04 Écrit par Jean-Luc Bobin dans ACTU, DECLICS, ZOOM SUR... | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bugarach, fin du monde, médias, environnement, éoliennes, énergies renouvelables | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | |  Imprimer | Pin it! | | |

28/10/2012

Sans dessus (ni) dessous

 

mêlée, Usap, rugby

Enlacés, bas dessus-bras dessous, l'attelage se forme.
" Crouch! ", " Touch! ", " Set "!
Bruit sourd des épaules qui s'enchâssent. Cris rauques des hommes qui poussent de tout leur corps vers l'avant. L'affrontement est rude. Violent.
Le défi va laisser des traces.
Côté pile comme côté face.
Arrêt sur image.

© J.-L.B / Perpignan/ Stade Aimé-Giral / Octobre 2012

19:56 Écrit par Jean-Luc Bobin dans DECLICS, SPORT | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rugby, usap, perpignan, sport | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | |  Imprimer | Pin it! | | |

19/10/2012

Image subliminale

Rosas, roses, coucher de soleil

Pas forcément toujours besoin d'un coup de baguette magique pour "photoshopiser" le réel.
Pas nécessairement utile de prendre un avion long courrier cap sur les Antipodes pour goûter aux joies d'un coucher de soleil "carte-postalisé".

Quelques clichés exhumés du fin fond de notre imaginaire feront amplement l'affaire. Après, avec un peu de chance, il viendront d'eux-même se superposer les uns-aux autres pour sublimer le quelconque.
Pour commencer, une boule de feu, achevant sa course dans un ciel rougeoyant à souhait.
Une mer d'huile, ensuite. Pour donner un peu de zénitude à l'ensemble. Et inviter à la baignade.
Un voilier, aussi. Ancré dans la baie. Toutes voiles baissées.
Ah : et puis, sur la plage, ne pas omettre les palmiers. Avec leur longue chevelure oscillant doucement dans le doux zéphir d'un début de soirée aux senteurs sucrées-salées.
Et, enfin, pour couronner le tout, un couple marchant en ombre chinoise d'un pas assuré vers l'horizon. Un homme et une femme, que l'on présume nus - même si ce n'est sûrement pas le cas - allant rejoindre leur bateau à la nage.
Alors ?
Un atoll désertique de Polynésie ?
Non !
... Une station balnéaire urbanisée de Catalogne sud.

© J.-L.B / Roses / Catalunya sud / Octobre 2012

 

18:02 Écrit par Jean-Luc Bobin dans DECLICS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : catalunya sud, roses, coucher de soleil, ombres chinoises, baie de rosas | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | |  Imprimer | Pin it! | | |

06/08/2012

Manuel Valls pris en flagrant délit de péché de gourmandise

Manuel Valls, rousquille, biscuit

Lors d'une visite marathon dans les P.-O, Manuel Valls, le ministre de l'Intérieur, s'est vu offrir un petit dej' avalé sur le pouce à la caserne des pompiers de Perpignan.
Au menu : café expresso, mini viennoiseries, jus d'orange et... rousquilles à gogo.
Devant l'instance des élus locaux, le patron de la place Beauvau s'est laissé convaincre de goûter ce savoureux biscuit en forme de couronne, nappé de sucre glace aromatisé à la vanille au citron et à l'anis.
Une spécialité catalane que le ministre a, dans un premier temps, qualifié d'un peu "étouffe chrétien ", avant, au bout du compte, de finir par l'engloutir en quatre bouchées gloutonnes.

© J.-L.B / Perpignan / Août 2012

16:53 Écrit par Jean-Luc Bobin dans DECLICS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : manuel valls, ministre de l'intérieur, rousquille, biscuit, perpignan | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | |  Imprimer | Pin it! | | |

01/08/2012

Courant alternatif en continu

éolienne, pylône électrique, courant, haute tension, électricité, énergie renouvelable, coucher de soleil, Corbières

Masquées dans la pénombre de la ligne de crête des Corbières, les pales d'une éolienne se mirent dans les serpentins en verre d'un pylône électrique dans les braises rougeoyantes du couchant.
Dialogue en silence et à distance.

© J.-L.B / Rivesaltes / Juillet 2012 

19:15 Écrit par Jean-Luc Bobin dans DECLICS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rivesaltes, éoliennes, pylône électrique, corbières, soleil couchant, énergie, électricité | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | |  Imprimer | Pin it! | | |

28/07/2012

La Catalogne de braiseS et de cendreS

incendie,catalogne,feu,pompiers,jonquera,le perthus

De véritables scènes de guerre ! Trois jours durant, la Catalogne a vécu l'enfer sur terre. Des colonnes de fumées à perte de vue. Suffocantes. Provocantes.

Des flammes se propageant à la vitesse de l'éclair. De Port Bou aux confins de la Garrotxa, en passant par le Perthus, la Jonquera, Cantallop, Capmany, Darnius et Figueres, le paysage n'est aujourd'hui qu'un tapis de cendres.
Un incendie hors norme ! 14 000 hectares parcourus en trois jours. Quatre personnes décédées. Et La province du Alt Empurdà totalement calcinée. Le bilan est lourd. Les cicatrices profondes.
Arrêt sur images >>>

© J.-L.B / La Jonquera / Juillet 2012

15:42 Écrit par Jean-Luc Bobin dans DECLICS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : incendie, catalogne, feu, pompiers, jonquera, le perthus | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | |  Imprimer | Pin it! | | |

14/07/2012

Larmes opalines

opaline.jpeg

Une larme opaline
glisse et rebondit
sur la joue nervurée d'une capucine.

© J.-L.B / Escaro / Juillet 2012

16:03 Écrit par Jean-Luc Bobin dans DECLICS | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | |  Imprimer | Pin it! | | |

24/06/2012

Vol au-dessus d'un ballet aérien de flamants roses sur l'étang de Canet-Saint-Nazaire

flamant rose, canet en roussillon

Ceints dans leurs tutus blancs, ils prennent lentement leur envol. Majestueux.
Avant de fendre l'air, pour la beauté du geste, certains s'essayent même à esquisser quelques pointes de ballerine sur l'eau cristalline.
Interprètes audacieux du lac de cygnes, les flamant roses de l'étang de Canet-Saint-Nazaire ont, ce jour là, fait honneur à la musique de Piotr Illitch Tchaïkovski.
Dignes d'une grande symphonie orchestrée sur les lacs kényans ou tanzaniens !...

© J.-L.B / Canet-en-Roussillon / Juin 2012

19:04 Écrit par Jean-Luc Bobin dans DECLICS | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | |  Imprimer | Pin it! | | |

26/04/2012

Recto verso

Coté pile : le patio d'un hôtel particulier dans lequel traîne-trône le buste du peintre Hyacinthe Rigaud. Pluie de polars un jour d'orage sur un parterre en fleurs.
Coté face : du porche donnant sur la bien nommée rue de l'Ange, une cascade de vieux ouvrages écornés virevoltent au gré des sautes d'humeurs d'une tram facétieuse.
Couv' et quatrième de couv' tourneboulent à tire-larigot, mettant ainsi en orbite un flot de mots goguenards à la typo élégante.
Jour de Sant-Jordi, fête du Livre et de la Rose dans les rues de Perpinyà.

© J.-L.B / Perpignan / Avril 2012

16:54 Écrit par Jean-Luc Bobin dans DECLICS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : perpignan, sant-jordi, fête du livre et de la rose, livres | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | |  Imprimer | Pin it! | | |

16/04/2012

Manifestation du Front National dans les rues de Perpignan

perpignan,front national,fn,alliot,collard,présidentielle

Lors du passage éclair de Nicolas Sarkozy dans les Pyrénées-Orientales, venu rendre hommage aux harkis et reconnaître "la responsabilité de la France" dans leur "abandon", le Front National organisait parallèlement une manifestation pour dénoncer la "récupération électoraliste" du président candidat à quelques jours du premier tour de l'élection présidentielle.
Sous la conduite de Louis Alliot, vice-président du FN et de l'avocat Me Gilbert Collard, quelques dizaines de militants et sympathisants ont assisté au dépôt d'une gerbe devant le monument aux morts du square Bir Hakeim de Perpignan avant de participer à une réunion publique.

© J.-L.B / Perpignan / Avril 2012

17:25 Écrit par Jean-Luc Bobin dans DECLICS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : perpignan, front national, fn, alliot, collard, présidentielle | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | |  Imprimer | Pin it! | | |

11/04/2012

Arrivederci Venise

venise, venezia

Venise ! Venezia ! Tout a été dit et écrit sur cette ville envoûtante. Que rajouter de plus qui n'ait déjà été dépeint sur la Cité des Doges ? Portaiturée à tout va. A la gouache ou aux épais pigments huilés. Photographiée plus qu'à l'envi par des hordes de touristes venus du monde entier.
Venise, l'hiver, brumeuse et mystérieuse. 
Venise, arpentée au clair de lune mielleux d'une fraiche soirée printanière. 
Venise, baignée dans une douce lumière de fin de journée d'automne. La belle indolente, pataugeant dans le clapot d'un vaporetto. S'esclaffant au bon mot d'un gondolier glissé à l'oreille sous le pont des soupirs.
Venise la sulfureuse. La braillarde les jours de marché.
Venise la libertine qui rechigne à tomber le masque les soirs de carnaval. Comment raconter Venise qui n'ait déjà été loué ? Comment percer les mystères de son âme par pixels interposés lorsqu'on découvre, ses trésors cachés, pour la toute première fois. Le regard est pétrifié. Cherche à soulever le voile. En vain. 
Reste juste alors quelques instantanés. Glanés vite fait à la volée. Trop rapidement dérobés pour pouvoir se démarquer des millions de clichés déjà clique-claqués. Pardon Venise ! 
Arrivederci, Venezia !

© J.-L.B / Venise / Mars 2012

17:34 Écrit par Jean-Luc Bobin dans DECLICS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : venezia | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | |  Imprimer | Pin it! | | |

04/04/2012

New York / Venise : dans les pas d'Elliott Erwitt

© J.-L.B / New York, mai 2011 / Venise, mars 2012.

Il est parfois des clins d'oeil du hasard qui laissent pantois !
New-York, mai 2011, 6e avenue. En vitrine du Centre international de la photographie, une affiche géante annonce en larges lettres blanches une rétrospective consacrée à l'oeuvre d'Elliot Erwitt, l'un des derniers survivants de la génération dorée des photojournalistes du XXe siècle.
Cinq ans auparavant, le festival Visa pour l'image lui avait rendu un vibrant hommage à Perpignan. Un authentique coup de foudre. 
Pas d'hésitation donc à avoir. Vite, pénétrer à l'intérieur du bâtiment pour chercher à en savoir un peu plus. Fou ! C'est le jour du vernissage. Dingue ! Erwitt en personne est annoncé. Il est même prévu qu'il se soumette à une séance de dédicace. Impossible de laisser filer pareille occasion.
A l'heure prévue, l'ex-"monstre sacré" de l'agence Magnum arrive d'un pas lent accompagnée d'une jolie assistante qui le soutient par le bras. A 83 ans, ce fils d'émigrés russe, né en France en 1928 avant de trouver refuge à New York à la veille de la seconde guerre mondiale, a la démarche un peu hésitante mais le regard pétillant de malice. A l'image de ses photos toujours empreintes d'ironie et en quête du fortuit. 
Un peu ému, je lui tend le livre qui retrace ses cinquante ans de carrière pour qu'il y dépose son élégant paraphe. Délicieux moment agrémenté d'une coupe de champagne rosé !
Venise, mars 2012. Piazza San Marco. Une bâche colorée apposée en façade du musée Correr signale une exposition consacrée au peintre autrichien Klimt à l'occasion du 150e anniversaire de sa naissance. Tiens, tiens ! Sur place, placardée en vitrine, une petite affiche noir et blanc d'une vue connue de Manatthan (celle du bouquin "Personal Best") indique la tenue d'une expo photo d'Elliot Erwitt. La même qu'à New York. Drôle de jeu de piste. Les choses en restent néanmoins en l'état. L'ombre d'Erwitt disparaît alors dans les drapés voluptueux de Klimt.
Deux jours plus tard, fin de journée. Une douce lumière irradie la lagune. Le temps idéal pour s'en aller glaner quelques clichés sur l' île de la Giudecca. Lorsque soudain, en arrivant en bout de jetée, à hauteur d'un superbe palais vénitien, le regard est attiré par un petit attroupement qu'un carabinieri tente timidement de juguler. Bizarre. En pressant le pas et en arrivant sur place, la silhouette d'un vieil homme, légèrement voûtée, se détache de la foule. Non : c'est pas vrai. Si ! Incroyable. C'est bien lui. Lui, l'infatigable Erwitt !
Juste le temps de clique-claquer à la volée une nouvelle photo et il disparaît dans le porche d'un hôtel tout proche, toujours sous belle escorte.
Eternel Erwitt ! A quand - et où - la prochaine rencontre impromptue au détour d'une rue ?...


19:11 Écrit par Jean-Luc Bobin dans DECLICS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : elliott erwitt, venise, venizia, magnum, photojournalisme, visa pour l'image perpignan, new york | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | |  Imprimer | Pin it! | | |