30/08/2012

Décès de Malcom Browne, l'auteur du célèbre cliché de l'auto-immolation du moine bouddhiste vietnamien

 Malcom Browne, moine, monk, Vietnam
© Malcom Browne / AP

A quelques jours de l'ouverture officielle du festival Visa pour l 'image, Malcom Browne, l'une des figures marquantes du photojournalisme de l'agence Associated Press, vient de décéder à l'âge de 81 ans.
Browne avait acquis la notoriété grâce à la fameuse photo de l'auto-immolation dans la rue du moine Thich Quang Duc, protestant contre la persécution des bouddhistes par le Sud-Viêt Nam.

La force de ce cliché, diffusé dans le monde entier, avait eu un tel impact qu'il avait entraîné une réévaluation de la politique de l'administration américaine.
Le 10 juin 1963, Browne, qui couvre depuis plusieurs semaines les manifestations de moines bouddhistes, est alerté par un appel émanant d'une pagode qu'un événement important doit se produire le lendemain. Le correspondant d'AP avertit aussitôt une demi douzaine de ses collègues. Mais à l'heure dite, le photographe est le seul journaliste étranger présent au rendez-vous.
"Le lendemain, le président Kennedy avait la photo sur son bureau", racontera bien plus tard Malcom Brown, alors qu'on l'interrogeait sur les circonstances dans lesquelles il avait réalisé cette image.
J.-F.K. "a appelé Henry Cabot Lodge, qui était sur le point de partir pour Saigon en tant qu'ambassadeur américain, et lui dit : "Ce genre de choses doit cesser". Et ce fut le début de la fin du soutien américain pour le régime de Ngo Dinh Diem".
Son cliché lui vaudra cette année-là le prestigieux World Photo Award. Il sera ensuite récompensé par le prix Pulitzer.
Brown avait commencé sa carrière aux côtés du célèbre Hunter S. Thompson pour le journal Middletown Daily Record. Puis au sein d’International News Service et d’United Press. Pour finalement rejoindre l’agence Assiociated Press (AP) en 1960. 
En 1968, il intégra le staff due New York Times, pour lequel il couvrira les événements et les conflits majeurs du monde pendant plus de 30 ans. Notamment la Guerre du Golfe de 1991. S’attirant de nouveau les foudres de l’armée américaine.
Né à New York le 17 avril 1931, Malcom Browne est décédé le 27 août 2012 des suites de la maladie de Parkinson. Il "était un journaliste précis et déterminé dont le travail a été un exemple pour de nombreux journalistes couvrant la guerre au Viêt Nam", a déclaré Kathleen Carroll, vice-présidente et directrice de la rédaction pour AP.

  

17:27 Écrit par Jean-Luc Bobin dans ACTU | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : malcom browne, photojournalisme, vietnam, moine, bouddhisme, immolation | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | |  Imprimer | Pin it! | | |