07/01/2013

Le cavalier des alizés

Goéland, oiseau,

© J.-L.B / Crique de Porteils / Janvier 2013

D'un battement d'aile, il a soudainement changé de courants ascendants.
Dans l'éther bleuté, limpide; là-haut, au-dessus de la falaise qui surplombe la mer entre Collioure et le Racou, il chevauchait les alizés d'une allure altière. Fier. Mais sans arrogance. Simplement rebelle. Libre. Toisant les mesquineries d'ici-bas avec dédain.
Il resta ainsi, de longues secondes, presque immobile, observant la futilité des hommes.
Puis, lassé de tant d'indigence spirituelle, reprit son vol.
Son cri braillard déchira le silence.
Un virage serré sur la gauche, un grand plongeon dans le vide, il survolait à présent les flots, filant comme le vent conquérir l'horizon.

 

 

19:46 Écrit par Jean-Luc Bobin dans DECLICS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : collioure, le racou, criques de porteils, goéland, oiseaux, méditerranée, pyrénées-orientales, côte rocheuse | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | |  Imprimer | Pin it! | | |