06/02/2012

Il entrecroise le passé et l'avenir pour réinterprêter le présent

bobby neel adams,irina wering,portraitsTroublant, le travail de Bobby Neel Adams ! Brutes de décoffrage, ses photos agencées et reconstituées ont un effet miroir déroutant. Nous renvoient une image de nous-même et de notre rapport au temps passablement dérangeant.
Gros plan sur deux visages. De la même personne. A deux époques différentes. Enfant. Et à l'âge adulte. Bobby Neel Adams cherche à faire s'entrecroiser le passé et l'avenir pour réinterpréter le présent. Intitulée Agemap, cette série de l'artiste américain s'apparente un peu à celui de la chilienne Irina Werning qui s'est attachée à re photographier ses sujets, à plusieurs années d'écart, leur demandant de reprendre exactement la même pose.
L'oeil fait alors d'incessants allers retours. Compare. Cherche les similitudes et/ou les différences. Tandis qu'ici, le résultat est immédiat. L'unicité se créé dans la duplicité. L'aspect volontairement chirurgical du montage accentue, à dessein, le sentiment de malaise.
Pas sûr, qu'à l'avenir, en jetant au réveil un regard fugace dans la glace de la salle de bain, au lendemain d'une date anniversaire, on se reconnaisse tel qu'en nous-même...

16:59 Écrit par Jean-Luc Bobin dans CURIOSITES | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bobby neel adams, irina wering, portraits | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | |  Imprimer | Pin it! | | |